Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
RaphB Blog

Le patron est un salaud ... ou pas !

12 Mai 2015 , Rédigé par Raphaelle Publié dans #Entrepreneur

Le patron est un salaud ... ou pas !

J'avais commandé ce livre pour le lire pendant mes vacances, mais c'est finalement bien plus tard que je le finis, pourtant ce bouquin peut être absorbé en une journée (ou deux).

"Chronique d'un Salaud de patron" c'est le récit d'une semaine "type" d'un jeune chef d'entreprise évoluant dans l'univers de la presse. On est un peu dans de la téléréalité version écrite, mais au moins on a l'impression de vivre l'action, et beaucoup de chefs d'entreprise devraient se retrouver dans cette histoire.

Ce n'est pas le livre que l'on lira pour l'amour de l'écriture, mais quelque part cet ouvrage est un témoignage de plus des difficultés rencontrées et des incohérences entre l'image de "patron" et la vie réelle qui y est associée. Finalement on a un peu l'impression de lire un blog (version "journal intime") tenu au jour le jour par un chef d'entreprise. Cette sensation de proximité nous permet de partager la fatigue, l'amertume, les galères mais aussi les joies de ce patron.

J'émets juste une réserve sur le fait qu'il y a selon lui peu de patrons profitant du système. Il y a en effet beaucoup de patrons dont l'entreprise est une extension de la famille, mais cela n'empêche pas toujours certains abus (même s'il est parfois légitime d'en profiter un peu). Mais en effet de l'optimisation fiscale en passant des frais non pro dans la comptabilité, à la vrai fraude fiscale des grands groupes il y a quand même un sacré écart que les gouvernements successifs continuent à nier, en cherchant à punir tous les patrons sans distinction mais n'atteignant finalement que les patrons d'entreprises plus modestes.

Bref un ouvrage à lire pour les chefs d'entreprise qui ont envie de se sentir moins seul face au rouleau compresseur de l'Administration (avec un grand A) françaises mais aussi à partager avec les salariés de toutes les PME et tout particulièrement les DP et autres râleurs nés.

Partager cet article

Commenter cet article