Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
RaphB Blog

Nom de marque ou de société : anticiper les besoins de veille mais pas seulement

31 Octobre 2013 , Rédigé par Sigma_me Publié dans #Entrepreneur, #marque

Tout entrepreneur qui va créer sa boite ou sa marque va à un moment donné se poser la question du nom à lui donner. Certains seront vite inspirés, d'autres vont solliciter tout leur entourage pour un brainstorming collectif (plus ou moins concluant). Mais que l'on soit créatif ou pas, il faut prendre le temps de se poser les bonnes questions :

  • Est-ce que ma marque est lisible et compréhensible ?
    Concrètement si vous décidez d'opter pour un nom de marque ou de société qui s'approche d'un nom de volcan islandais, vous partez avec un sacré handicap.
  • Est-ce que le nom sera facile à retrouver sur Google et lors de ma veille ?
    L'intérêt est d'être unique (ou presque) pour être facile à trouver, et surtout pour que vous puissiez trouver facilement si l'on parle de vous.
Nom de marque ou de société : anticiper les besoins de veille mais pas seulement

1- Est-ce que ma marque est lisible et compréhensible ?

L'affiche du film Eyjafjallajökull est la parfaite illustration pour répondre à cette question. J'ai personnellement abandonné l'idée de prononcer le nom du film, mais j'aurais bien aimé voir les gens essayer de demander les places pour ce film au guichet du cinéma.

Plus vous opterez pour un nom à l'orthographe ou à la prononciation complexe plus vous handicaperez votre société dans son développement. Pourquoi ?

  • Les gens se tromperont en permanence dans l'orthographe
  • Vous aurez du mal à laisser un message à un interlocuteur tiers en lui disant c'est Marie de "nom-de-la-société-à-rallonge-ou-orthographe-improbable"
  • Il vous sera compliqué de vous présenter simplement lors d'une rencontre professionnelle et de marquer les esprits pour autre chose que le nom impossible à mémoriser ou à reproduire du premier coup
  • Les clients, partenaires, apporteurs d'affaires ne mémoriseront jamais le nom complet sans erreur

Le seul avantage, vous serez probablement unique ! Et le nom de domaine pour votre site web sera probablement libre.

2- Est-ce que le nom sera facile à retrouver sur Google et lors de ma veille ?

Si vous avez abandonné l'idée du nom à l'orthographe complexe/improbable, vous aurez peut-être une chance que les gens ne se trompent pas en faisant une recherche sur Google, mais quel résultat vont-ils obtenir ? Êtes-vous suffisamment unique pour qu'une recherche de votre nom ne renvoie pas sur des sociétés homonymes ?

Et si un jour vous développez votre présence sur le net avec une belle stratégie digitale, sera-t-il facile pour vous de suivre ce qu'on dit de vous ?

Je vais prendre quelques exemples, commençons par celui des magasins Courir. L'enseigne Courir dispose de boutiques qui commercialisent des chaussures de sport. Jusque là on peut trouver le lien logique entre la marque et le produit vendu. Mais voilà comment Courir va-t-il suivre ce qu'on dit de lui sur Internet ?

Utiliser un nom commun, prénom ou verbe pour nommer sa marque c'est la noyer au milieu de milliers de sources traitant de tout et rien. On peut donc essayer de limiter les résultats en utilisant des combinaisons de mots clés mais là encore dans le cas de Courir c'est complexe.

Si je cible les mots clés "Courir" et "chaussures de sport", je vais quand même récupérer tout ce qui se dit du type "aujourd'hui je vais courir pour tester mes nouvelles chaussures de sport", Heureusement que les plateformes de veille permettent de faire des recherches ciblant le Courir avec une majuscule (Google moins par contre). Enfin le problème ne posera pas de la même manière si les personnes font des erreurs écrivant le nom "Courrir" (faute sûrement courante), il reste possible de suivre le contenu avec une marge d'erreurs de faux articles ne citant pas vraiment la marque.

Un autre exemple, si vous pensez brillant de nommer votre future entreprise de mandataire automobile "auto 68" (ou auto +n° de département, valable aussi pour "coiffure +prénom"), je vous arrête tout de suite c'est une très mauvaise idée.

Mais ces erreurs n'arrivent pas qu'aux petites sociétés, de grandes entreprises ont aussi fait des choix discutables sur leur nom quand ils ont débuté, et dans la liste il y a de nombreuses marques qui nous sont familières :
- Orange : nom commun et nom propre (couleur, fruit, ville et le problème existe aussi en anglais)
- Mini : adjectif et nom commun (valable en anglais)
- Total : adjectif et nom commun (valable en anglais)
- Jules : prénom répandu (potentiellement mondial comme problème)

ou encore pour les pays anglophones :

- Apple: nom commun (fruit)
- Smart : adjectif ("smart car" / voiture intelligente)
- Seat : nom commun (siège en anglais, dont siège de voiture "cars seat" facile)

ou en espagnol :
- Mercedes : prénom répandu (mondialement)
- Mango : nom commun (fruit, valable aussi en anglais)
- Arena : nom commun (valable en anglais)

Et il y a des centaines d'exemples dans tous les pays et toutes les langues...

Bref si vous ne voulez pas avoir à dépenser des sommes importantes dans une agence de référencement et en Adwords pour positionner votre marque dans les premiers résultats de Google, mon conseil réfléchissez bien en amont à votre nom. Posez-vous les bonnes questions et surtout interrogez Google pour tester votre idée.

Partager cet article

Commenter cet article

Pascal 05/11/2013 18:41

très bon article et bonne analyse qui devrait être bien utile à un créateur d'entreprise ou de marques.
L'originalité doit rejoindre le bon sens et l’efficacité et pour cela le projet d'entreprise est souvent très inspirant pour donner un nom.

Raphaëlle 07/11/2013 09:35

Venant d'un entrepreneur j'apprécie le compliment. En effet la réflexion est à mener en amont du projet d'entreprise, car même si certains grands groupes arrivent à changer leur nom de marque en cours de route à coup de grands renforts de publicités, c'est un exercice périlleux pour les autres PME/TPE